Nord-Kivu: Un autre élément FARDC tue un enfant à Butembo

Un enfant de 6 ans a perdu la vie par « balle perdue » tirée par un élément des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Butembo dans le Nord-Kivu, ce jeudi 17 novembre 2022. Les faits se sont passés dans l’avant midi.

Il s’agit de la conséquence d’une vive tension qui a vécu, ce jeudi, à Butembo et plus particulièrement dans les cellules Vusumba et Mutitiryo en commune de Bulengera. Tout est parti d’un déguerpissement qui a, une fois de plus, visé les victimes du conflit Mboko le matin.

Un témoin contacté par yabisonews.cd sur place, explique qu’un groupe des militaires FARDC, accompagné d’autres personnes assimilées aux shegues (Enfants en rupture familiale, Ndlr) ont surpris les habitants dans leurs ménages. Du coup, un déguerpissement forcé a vécu.

Sur place, les victimes déplorent le pillage systématique de leurs biens. Alors qu’un militaire venait d’être condamné à perpétuité pour meurtre d’un enfant de 9 ans il y a deux jours, un autre élément FARDC a tué, par « balle perdue », un mineur de 6 ans du nom de Kasereka Musoma Jonathan ce jeudi. « Celui-ci a été criblé de balle dans une maison en planche dans la cellule Vusumba lors de ce déguerpissement forcé. Au moins trois personnes ont aussi été blessées par balle. Ces derniers sont admis à l’hôpital général de référence de Katwa », confie un témoin rencontré sur place.

Visesa Louangel