42è assemblée paritaire Afrique – Caraïbes – Pacifique et Union européenne : Bahati Lukwebo appelle les pays voisins de la RDC à couper tout soutien aux groupes armés

Le président du sénat Modeste Bahati Lukwebo a appelé les pays voisins de la République Démocratique du Congo à couper tout soutien aux groupes armés qui écument la partie Est du Congo.

C’était au cours de la 42ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire Afrique – Caraïbes – Pacifique et Union européenne tenue du 29 octobre au 02 novembre à Maputo au Mozambique.

Saisissant cette occasion, le speaker de la chambre haute du parlement congolais a fustigé la situation “critique” que traverse son pays dont certaines localités sont occupées par le M23.

«Vous avez suivi le Secrétaire Général des Nations Unies qui a reconnu que ce groupe armé est plus équipé  que les armées régulières, ceci doit donc nous interpeller car il n’y a aucun pays qui soit à l’abri du terrorisme», a-t-il déclaré.

Il a pour ce faire, sollicité la solidarité des états pour mettre fin à la circulation et la prolifération des armes. Pour Bahati Lukwebo, au lieu de donner des fonds sous forme de coopération ou d’aide, on peut, avec ces fonds, créer des structures pour ramasser les armes et assurer une bonne circulation de ces dernières.

Au sujet du réchauffement climatique, le président du sénat Congolais Modeste BAHATI LUKWEBO a rappelé que la forêt constitue un moyen de vie et de survie pour les peuples.

Au cours de ces assises, plusieurs thèmes ont été abordés, notamment la question de la lutte contre le terrorisme en Afrique Subsaharienne,  et les défis mondiaux de la coopération en matière du changement climatique pour l’adaptation et l’atténuation à la suite  de la Cop 27.

Chris Kalu