77ème assemblée générale de l’ONU : Antonio Guterres appelle à une « coalition mondiale » pour résoudre les crises notamment celle que connaît la RDC

76

Antonio Guterres est intervenu le premier lors de la 77ème Assemblée générale de l’ONU ouverte ce mardi 20 septembre à New York. Occasion pour le secrétaire général des Nations Unies d’appeler à une « coalition mondiale » pour résoudre différentes crises que connait le monde.

D’après le Secrétaire général de l’ONU, cette « coalition mondiale » doit de toute urgence surmonter ses divisions et agir de concert dans trois domaines.

« Il s’agit, en premier lieu, d’instaurer et maintenir la paix. Une grande partie de la planète continue d’avoir les yeux rivés sur l’invasion russe en Ukraine, mais il y a d’autres crises ailleurs, a-t-il dit, citant notamment l’Afghanistan, la RDC, la Corne de l’Afrique, l’Éthiopie, Haïti, la Libye, l’Iraq, l’Israël et la Palestine, le Myanmar, le Sahel, et la Syrie« , a-t-il dit.

« Notre monde est au plus mal. Les clivages s’accentuent. Les inégalités se creusent. Les difficultés s’étendent « , a déclaré le chef de l’ONU.

Dans un discours devant les Etats membres réunis pour ce grand rendez-vous annuel au siège des Nations Unies, Antonio Guterres a tiré la sonnette d’alarme.

« Nous naviguons sur une mer agitée. Un hiver de mécontentement mondial se profile à l’horizon. Une crise du coût de la vie fait rage. La confiance s’effrite. Les inégalités explosent. La planète est en feu. Les gens souffrent et les plus vulnérables sont les plus touchés. La Charte des Nations Unies et les idéaux qu’elle porte sont en péril« , a déploré le numéro 1 de l’ONU.

Ramami