Abbé Nshole sur les propos de Kabuya publiés dans les réseaux sociaux « C’est un regret. La Cenco ne va pas se rabaisser jusqu’à porter plainte contre un individu »

349

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 2 août au centre interdiocesain de Kinshasa, l’abbé Donatien Nshole, a déclaré que la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) est consternée par les propos tenus par Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS à l’endroit du cardinal Fridolin Ambongo.

« Ce samedi 31 juillet 2021, nous avons été consternés de voir sur la toile une vidéo montrant le secrétaire général de l’UDPS, monsieur Augustin Kabuya, tenir des propos désobligeants à l’endroit de son éminence le cardinal archevêque de Kinshasa et de notre secrétaire général les accusant entre autre de politiser l’église », a-t-il rapporté

Cependant, le secrétaire général de la Cenco rejette l’idée de porter plainte contre Augustin Kabuya.

« C’est un regret! La Cenco ne va pas se rabaisser jusqu’à porter plainte contre un individu », a dit l’abbé Donatien Nshole.

Faisant un lien entre les attaques contre la résidence du cardinal Ambongo et les propos de Augustin Kabuya, l’abbé Donatien Nshole a déclaré que l’église catholique ne se laissera pas impressionner.

« Nous nous promenons dans le pays. On sait combien les congolais comptent sur leurs pasteurs pour être leurs porte-paroles. Donc, ce n’est pas une minorité de gens autour de quelqu’un qui va nous impressionner », a-t-il prévenu.

Depuis le week-end dernier, une vidéo du secrétaire général de l’UDPS circule dans les réseaux sociaux dans laquelle il accuse le cardinal Fridolin Ambongo et l’abbé Donatien Nshole de politiser l’église. C’est à cause du rejet par la Cenco et l’église du Christ au Congo (ECC) d’une candidature à la présidence de la Ceni, dont les soupçons de corruption peseraient sur elle.

Sandrine Fundi