Absence de Paul Kagame à Luanda : «Nous traitons avec notre interlocuteur parce qu’il s’agit de lui, sans naïveté et faiblesse» (Christophe Lutundula)

“Nous traitons avec notre interlocuteur parce qu’il s’agit de lui sans naïveté et faiblesse”, a réagi le vice-premier ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula au sujet de l’absence du président rwandais Paul Kagame au mini sommet de Luanda.

C’était lors du briefing spécial animé conjointement à Kinshasa entre le ministre de la communication et médias Patrick Muyaya et le patron de la diplomatie congolaise ce jeudi 24 novembre.

Selon Christophe Lutundula, le président rwandais Paul Kagame a adopté ce  comportement pour la deuxième fois. Ceci a-t-il dit, doit renforcer la vigilance dans le chef des autorités congolaises.

«Ça me renforce dans ma conviction que nous devons demeurer vigilant que nous devons travailler fort», a-t-il insisté.

En rappel, le mini sommet de Luanda visant la décrispation de la crise sécuritaire dans l’Est de la RDC s’est tenu le mercredi 23 novembre sur invitation du président Angolais Joao Lourenço. La rencontre avait connu la participation de Félix Tshisekedi, Evariste Ndayishimiye président du Burundi et Uhuru Kenyatta facilitateur de l’EAC. Mais le président rwandais s’est fait représenter par son ministre des affaires étrangères.

Chris Kalu