Affaire 21.000$ d’émoluments : Delly Sesanga se dit prêt à affronter toute éventualité devant la commission spéciale

Réagissant face à la presse ce mercredi 28 septembre sur la commission spéciale en gestation à l’Assemblée nationale, le deputé national Delly Sessanga se dit prêt à affronter toute éventualité y compris les sanctions au cas où il y en aurait.

« Je ne suis pas de nature à avoir peur. On a dit si les preuves ne sont pas apportées, il faut sanctionner. Je suis prêts à tout, y compris aux sanctions si elles devaient être là », a-t-il martelé.

En outre, Sesanga promet d’assumer jusqu’au bout ses propos devant n’importe quelle structure et poursuivre son combat, celui de la réduction du train de vie des institutions en RDC, quoi qu’il en coûte.

En effet, tout est parti de la dénonciation de l’opposant congolais Martin Fayulu sur la somme exorbitante de 21.000 USD que toucheraient les députés nationaux depuis janvier 2021.

Pour leur part, Delly Sesanga et son collègue Jean-Baptiste Kasekwa sont reprochés d’avoir épousé et conffirmé les dénonciations du président de l’ECIDE Martin Fayulu.

Ainsi, au cours de la plénière de ce mardi 27 septembre, le deputé national Nanu Memba a sollicité, dans une motion incidentielle la mise en place d’une commission spéciale pour auditionner les députés nationaux précités afin qu’ils démontrent à l’aide des preuves leurs propos.

Mardochée kanku