Affaire 300 écoles préfabriquées : la ministre de la Justice instruit le PG près la Cour de cassation d’ouvrir une instruction judiciaire

La sonnette d’alarme lancée par le député national Jean-Marc Kabund sur l’affaire de 300 écoles préfabriquées vient de trouver un écho favorable auprès du gouvernement. Dans une correspondance du 18 octobre 2021 parvenue à Yabisonews.cd, la ministre de la Justice vient d’instruire le Procureur général près la Cour de cassation d’ouvrir une instruction judiciaire sur ce dossier.

“Approché à ce sujet et pour en savoir plus, l’élu précité a mis à ma disposition un dossier des pièces à l’étai de ses allégations ; pièces cotées de 1 à 61 que je vous transmets sous ce plis, avec injonction d’ouvrir une instruction judiciaire sur les fonds décaissés par le Trésor public pour l’exécution du projet visé en marge”, a écrit Rose Mutombo au Procureur général près la Cour de cassation.

La ministre de la Justice et garde des sceaux demande, pour ce faire, à la justice d’engager des poursuites à charge des personnes impliquées dans tous les actes répréhensibles que révéleront les investigations.

Pour rappel, c’est au début du mois d’octobre dernier que le 1er vice-président de l’Assemblée nationale a alerté l’opinion sur cette affaire. Selon Jean-Marc Kabund, à travers ce projet une école coûterait 450.000 USD pour seulement 6 salles des classes. Ce qui apparaît, à ses yeux, colossal étant donné que pour l’école qu’il a construite à Kisenso dotée de 12 salles des classes, les travaux avaient coûtés 350.00 USD.

Ramami