Affaire achat poissons Namibie: Ecarté du processus, le ministère de pêche et élevage craint qu’un dysfonctionnement puisse coûter plus de 6 millions USD au gouvernement

La République Démocratique du Congo serait-elle en passe de perdre  6 millions de dollars dans l’achat des poissons en Namibie.

Un processus que le ministère de pêche et élevage, premier ministère concerné, n’ y a pourtant pas été associé.

« Le ministre de l’Economie aurait déboursé un montant de plus de 6 millions USD au nom du Gouvernement congolais pour l’achat de 27.000 tonnes des poissons à l’insu du ministre de tutelle qui est censé engager la RDC dans cet accord liant la RDC à la Namibie », affirme une source proche du ministère de pêche et élevage

La même source qui a requis l’anonymat fait savoir que « ce montant de plus de 6 millions USD décaissé par le Gouvernement devait  servir à l’achat des bateaux de pêche maritime », dit-t-elle.

A l’approche de la fin de l’année, la population  attend la concrétisation de la promesse du chef de l’Etat de faire manger les congolais à leur faim, laisse entendre certains observateurs.

Il convient de signaler que la RDC n’arrive pas à entamer la pêche dans les eaux namibienne alors qu’elle dispose depuis fin septembre  d’un quota de 27.000 tonnes. Le délai prend fin au mois de décembre et les quantités non pêchées seront perdues, faute de logistique.

Dostin Eugène Luange