Affaire Bukanga Lonzo : La Cour constitutionnelle renvoie le procès au 18 mars 2024

La Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo (RDC) a annoncé ce lundi le renvoi au 18 mars 2024 de l’audience dans le cadre de la poursuite engagée contre l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo pour un présumé détournement de fonds publics.

Selon le président de la Cour constitutionnelle, Dieudonné Kamuleta, le report de l’audience se justifie par le travail conséquent de contentieux post-électoral qui attend la haute juridiction après le scrutin.

La Cour a par ailleurs rejeté les exceptions soulevées par M. Mutombo et M. Grobler, renvoyant également leur dossier à l’audience du 18 mars 2023.

Ainsi cette décision permet à Matata Ponyo, candidat déclaré à l’élection présidentielle de décembre 2023, de poursuivre librement ses activités de campagne électorale.

Augustin Matata Ponyo est poursuivi aux côtés de l’ancien gouverneur de la banque centrale Deogratias Mutombo et de l’homme d’affaires sud-africain Grobler Christo Spephanus. Ils sont accusés d’avoir détourné plus de 200 millions de dollars initialement affectés au développement du projet de parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

L’ex-Premier ministre a toujours clamé son innocence, affirmant n’avoir jamais personnellement touché de fonds publics.

Christian-Timothée Mampuya

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.