Affaire COMINIERE: Guy Luando ni de près ni de loin impliqué, encore moins cité

Dès la rentrée parlementaire de Mars 2022, l’Assemblée Nationale pourrait convoquer le DG a.i de la société COMINIERE pour répondre à une question orale avec débat lui adressée par le député national Manou Memba. Mais seulement, l’élu de Kipushi dans le Haut-Katanga ne reconnaît pas avoir fait allusion à une quelconque implication, dans cette affaire, des certaines personnalités du pays, encore moins du ministre d’État Guy Luando.

Pourtant, le vendredi 11 février dernier, le ministre d’État en charge de l’aménagement du territoire était “faussement” cité dans l’affaire de la cession de l’entreprise COMINIERE.

Du coup, des informations non vérifiées et qui apparaissent comme un acharnement contre Guy Loando  ont commencé à circuler dans les réseaux sociaux ainsi que dans une certaine presse.

Cité comme le dénonciateur de Guy Loando, le député Manou Memba a vite rétabli la vérité en apportant des précisions sur sa démarche parlementaire qui ne vise nullement des personnalités politiques.

Il s’agit de l’éclaircissement que le Directeur Général a.i de la COMINIERE doit apporter devant la représentation nationale, rien de plus, dit-il.

Manou Memba dit avoir bien identifié le journaliste qui a versé dans l’infox à travers son compte Twitter. Il déplore le fait qu’après la tenue des états généraux de la communication et médias, il y ait encore des journalistes qui persistent dans la désinformation, avec intention de nuire.

“Notre question orale avec débat s’adresse au DG a.i de la COMINIERE pour une petite question d’éclaircissement et non pour un tacle politique ou pour une récupération politique” a-t-il soutenu dans un audio parvenu à yabisonews.cd

 

Ambroise Mamba

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.