Affaire Dan Gertler : Le CNPAV appelle à un front uni “contre toute tactique d’intimidation visant à museler les Congolais”

La coalition “Congo n’est pas à vendre (CNPAV) appelle la communauté tant congolaise qu’internationale à faire front uni “contre toute tactique d’intimidation visant à museler les citoyens congolais, les journalistes et les organisations de la société civile qui se lèvent pour défendre les intérêts de la population”.

L’appelle de cette structure de défense des droits de l’homme fait suite à la plainte déposée contre son porte-parole Jean-Claude Mputu ainsi que son employeur Resource Matters, l’une des organisations membres du CNPAV, par l’homme d’affaires israélien Dan Gertler.

Le CNPAV reconnaît que Ressource Matters a reçu une citation directe de la part de Dan Gertler pour propos tenus par Jean-Claude Mputu. D’après la source, il est reproché au porte-parole du CNPAV d’avoir dit que M. Gertler a déjà touché 60 millions de dollars américains au titre de royalties depuis la signature de l’accord signé en février 2022 entre le Groupe Ventora de Gertler et le gouvernement congolais.

L’homme d’affaires israélien exige de Resource Matters 1 million d’euros au titre de dommages et intérêts au titre d’employeur de M. Mputu. Occasion  pour le CNPAV de rappeller à l’opinion nationale et internationale que c’est la septième publication liée aux pratiques de M. Gertler qui fait l’objet de poursuites judiciaires.

Depuis près d’un an, la coalition alerte l’opinion publique que l’accord entre Ventora et la RDC n’est pas favorable à la population congolaise. CNPAV demande à M. Gertler de rétrocéder “sans contrepartie tout bien mal acquis en RDC, y compris les royalties de KCC , Mutanda et Metalkol”.

Le CNPAV interpelle Félix Tshisekedi “dont le programme de lutte contre la corruption risque de perdre son sens avec cette affaire de Dan Gertler”.

 

Ramami

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.