Affaire Vidiye Tshimanga: La coalition « Le Congo n’est pas à vendre » invite la justice congolaise à organiser un procès public

68
Affaire Vidiye Tshimanga: La coalition

Dans un communiqué parvenu à Yabisonews.cd ce jeudi 22 septembre, la coalition ”Le Congo n’est pas à vendre » a fait plusieurs recommandations aux institutions congolaises sur l’affaire Vidiye Tshimanga dont l’organisation d’un procès public.

« Aux parquets, cours et tribunaux; d’organiser un procès public pour que M. Vidiye Tshimanga Tshipanda subisse la rigueur de la loi et purge la totalité de sa peine« , peut-on lire sur ce communiqué.

Ensuite, cette coalition a demandé à l’inspection générale des finances et à la cour des comptes de se saisir du dossier afin de mener une enquête approfondie sur les frais, les délais, les intervenants et les pratiques dans la procédure d’octroi des titres miniers et rendre publiques les conclusions.

Au président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, elle recommande de diligenter une enquête administrative au sein de son cabinet et sanctionner ses collaborateurs plongés dans le trafic d’influence. En même temps de recruter des collaborateurs compétant et intègre.

Tout en espérant l’implication personnelle du chef de l’État pour le bon déroulement de l’instruction, la coalition « Le Congo n’est pas à vendre » appelle le peuple congolais à dénoncer ces pratiques et leurs auteurs.

Pour rappel, l’ancien conseiller en matière stratégique du chef de l’État Vidiye Tshimanga a été placé sous mandat d’arrêt provisoire et acheminé à la prison centrale de Makala depuis le mercredi 20 septembre dans la soirée.

Mardochée Kanku