Agression de la RDC : Constant Mutamba et la DYPRO demandent aux États-Unis et à la Monusco de « ne pas être complices du Rwanda dans ses crimes »

Constant Mutamba et la Dynamique Progressiste Révolutionnaire (DYPRO) demandent aux États-Unis et à la Monusco de « ne pas être complices du Rwanda dans ses crimes ». C’était lors d’une marche tenue à Kinshasa, le mardi 08 novembre 2022, pour dénoncer l’agression de la RD-Congo par le Rwanda.

« Nous appelons le peuple américain à se désolidariser du Rwanda et que les militaires quittent les terres congolaises. S’ils ne le font pas, nous allons nous prendre en charge, les Nations-Unis seront témoins de la correction que nous comptons infliger au Rwanda jusqu’à leurs terres. Nous avons perdu plus de 12 millions de la population congolaise, c’est presque la population de tout le Rwanda », a exigé Constant Mutamba dans une allocution faite devant ses partisans à la place de la gare (Kinshasa-Gombe)

Par ailleurs, ce leader de l’opposition républicaine accuse le pays de Joe Biden de soutenir financièrement le Rwanda pour mener cette guerre contre la RDC dans sa partie Est.

« Ils ont octroyé 125 millions par l’USAID au Rwanda, tout ça pour qu’ils viennent tuer nos frères et sœurs dans l’Est » , a soutenu Constant Mutamba.

Après cette causerie morale, la DYPRO et ses sympathisants avaient pris la direction.
de l’ambassade des Etats-Unis, puis de la Grande Bretagne, ensuite le siège de la Monusco, pour chuter enfin par le Bureau de représentation de la CPI.

Arrivés devant l’ambassade des USA, les militants ont exigé des sanctions contre Paul Kagame et son pays.

Ce mouvement de protestation de la DYPRO s’inscrit dans le cadre de la mobilisation générale des forces vives de la nation dont l’appel a été lancé par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi lors de son allocution à la nation contre l’agression du M23 dans l’Est de la RDC.

Constant Mutamba et la DYPRO soutiennent que, cet appel doit être une occasion de s’unir étant congolais pour dénoncer l’agression du mouvement rebelle M23 soutenu par le Rwanda.

Christian-Timothée Mampuya