Apparition de la méningite dans la province de la Tshopo: le gouvernement met en place un plan de riposte de 2 mois

706


Le président de la République a, au cours du conseil des ministres hebdomadaire du vendredi 10 septembre, instruit le ministre de la santé de prendre des dispositions pour stopper la propagation de l’épidémie de la méningite qui a refait surface dans la province  de la Tshopo depuis quelques jours.

« En raison de la gravité de la situation, le président de la République a instruit le ministre de la santé publique à prendre toutes les dispositions pour contenir cette épidémie de la méningite, interrompre sa chaîne de transmission dans la province de la Tshopo et ainsi éviter qu’elle se propage dans les autres provinces et pays limitrophes », lit-on dans le compte-rendu.

Prenant la parole, la vice-ministre de la santé Véronique Kilumba, a annoncé qu’un plan de riposte de 2 mois a déjà été élaboré en collaboration avec l’OMS.

« Un plan de riposte de deux mois a été élaboré et les kits de prise en charge médicale sont en train d’être préparés », rapporte le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Et d’ajouter: « Des discussions avec l’organisation mondiale de la santé (OMS) sont en cours pour l’acquisition des vaccins ».

D’après les rapports de la zone de santé de Banalia, territoire de la province de la Tshopo où sévit cette épidémie, le taux de mortalité avoisine 50% des cas rapportés.

Roger Mutambayi