Ass. Nation.: le député Guy Mafuta adresse une question d’actualité au ministre de la santé sur « l’accroissement brusque et vertigineux du taux de mortalité » à Kinshasa

573

Le ministre de la santé, Jean-Jacques Mbungani, est appelé à éclairer la lanterne de la représentation nationale sur l’accroissement  du taux de mortalité de plus en plus remarquable ces jours-ci  dans la ville de Kinshasa.

Telle est l’économie  de la question d’actualité déposée ce lundi 28 juin par le député national, Guy Mafuta Kabongo au bureau de l’assemblée nationale.

« Nous avons remarqué ces dernières semaines une augmentation brusque et inquiétante du nombre de décès dans la ville de Kinshasa. Nous nous permettons de vous faire remarquer que depuis quelques semaines déjà, il est difficile de trouver une place dans une morgue pour la conservation des corps de nos compatriotes en vue d’organiser leurs obsèques dignement. Cette situation désagréable porte atteinte au respect dû aux morts et expose ainsi la population à une manipulation indigne des cadavres(…) », écrit Guy Mafuta.

Ainsi, l’élu de Tshikapa demande au ministre Mbungani de fournir les statistiques comparatives du mois de mai et de juin 2021. Il veut également que le ministre s’explique sur les causes de cette montée en flèche des décès dans la capitale, les catégories de personnes les plus touchées, la capacité d’accueil dans les morgues  kinoises, les précautions envisagées en cas de dépassement et tant d’autres questions.

Il sied de noter que, par cette interpellation,  le député  Guy Mafuta précise qu’il veut que la représentation nationale soit mise au parfum si le gouvernement a un plan anticipatif en cas d’une  éventuelle catastrophe naturelle.

Dostin Eugène Luange