Assemblée nationale: Adoption de la loi organique de la CENI

413

Au cours de la plénière de ce vendredi 4 juin,  les députés ont adopté la proposition de loi sur la réforme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Après un débat général par 337 députés présents à la plénière,  336 ont voté pour et 1 a voté contre cette proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n°10/13 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la Ceni telle que modifiée et complétée par la loi organique n°13/012 du 19 avril 2013.

S’agissant du partage des postes entre la majorité et l’opposition, Christophe Mboso, président de l’assemblée nationale, a indiqué que des concertations ont eu lieu bien que certains ont refusé d’y prendre part.

« S’agissant des concertations entre la majorité et l’opposition, votre bureau a tout fait pour faire participer tout le monde aux négociations sur le partage des responsabilités. Il n’y a pas de forcing. Les députés ne peuvent pas faire le forcing pour examiner et voter une loi (…). Le bureau a fait tout son mieux pour associer toutes les forces politiques au sein de l’assemblée nationale. Ceux qui ont refusé, ce n’est ni la faute du bureau, ni de l’autre branche de l’opposition, moins encore la majorité parlementaire » a-t-il précisé.

Le président de la commission politique, administrative et juridique, André Mbata, a pour sa part explicité les conclusions enregistrées par sa commission. 12 députés ont formulé 44 amendements, lesquels ont été pris en compte.

Sandrine Fundi