Augustin Kabuya  sur son audition au parquet: « Je suis congolais, si un autre congolais trouve nécessaire de me traduire en justice c’est tout à fait normal »

368

Au sortir de son audition ce mercredi 4 août au parquet général près la cour d’appel de Kinshasa Matete, le secrétaire général de l’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya, a rappelé qu’il est congolais et il trouve normal qu’un autre congolais le traduise en justice pour une divergence.

« J’ai été invité au parquet. Je suis congolais, si un autre congolais trouve qu’il est nécessaire de me traduire en justice pour tel problème, c’est tout à fait normal que je puisse répondre sans tenir compte de mon statut politique. Je ne voulais même pas me faire accompagner par des membres de l’UDPS pour ne pas influencer la justice. Le juge m’a entendu et il a constaté que je pouvais rentrer chez moi à la maison », a précisé le secrétaire général de l’UDPS.

S’agissant des faits lui reprochés, le numéro deux de l’UDPS a précisé que le traitement de son dossier appartient au juge et pas aux médias.

Il a enfin rappelé que depuis qu’il a été traduit en justice, il s’était réservé de faire une déclaration dans les médias  de peur qu’on dise qu’il s’est servi de son statut politique pour influencer le déroulement du dossier. « Au contraire, c’est mon accusateur qui était dans tous les médias et je laisse place à notre justice de faire son travail », a-t-il conclu.

A titre de rappel, Augustin Kabuya a été traduit en justice le 26 juillet dernier pour incitation à la rébellion par la Dynamique Impunité Zéro.

Landry Kamango