Beni-Attaque des ADF à Kikura : le bilan passe de 20 à 23 civils tués

Le bilan de la récente attaque des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) à Kikura, dans le secteur de Ruwenzori, territoire de Beni, s’est alourdi. Il est passé de 20 à 23 civils tués.

Le président de la société civile de Kikura, chef-lieu du groupement Baniangala, parle de 23 civils tués et plusieurs autres portés disparus, une dizaine de maisons incendiées. D’après Joël Mughisa, il s’agit d’un bilan provisoire.

Il renseigne également que les assaillants se sont livrés au pillage des biens de la population. Joël Mughisa alerte aussi sur le déplacement des personnes vers des endroits supposés sécurisés.

“Au centre de Kikura, on a tué 10 personnes, à Bubabuba, on a tué 4 personnes, à Musololo, on a tué 4 personnes et à Kisuhi, on a tué 5 personnes. Quand nous faisons la comptabilité, ça fait 23 personnes. Mais, c’est un bilan provisoire. En ce moment, le centre de Kikura est vidé de sa population qui se dirige vers des milieux un peu sécurisés. Surtout, les gens traversent en Ouganda”, a-t-il dit.

Cette information est certifiée par l’administrateur militaire du territoire de Beni, le Colonel Charles Omeonga qui rassure la restauration de l’autorité de l’État dans la zone. Pendant ce temps, le Chef de la chefferie de Watalinga, Balitusuka Saambali Pascal, confirme la présence de plusieurs déplacés fuyant cette incursion dans sa juridiction.

Pour sa part, le Chef du groupement Baniangala plaide pour le renforcement des éléments de sécurité. Mbusa Vasikanya Mivingi 12 appelle la population à la vigilance et à la dénonciation de tout mouvement suspect.

Fabrice Ngima