Beni : Début d’une grève sèche au centre de santé de référence de Mangina ce mercredi

Le personnel soignant, administratif et ouvrier du centre de santé de référence de Mangina dans la zone de santé de Mabalako en territoire de Beni (Nord-Kivu) entre dans un mouvement grève sèche ce mercredi 28 septembre 2022. Craignant pour leur santé, les malades et leurs gardes invitent le gouvernement à reprendre leurs responsabilités en mains avant que le pire ne soit vécu dans quelques matins.

La décision de la grève illimitée a été prise lors de la réunion d’évaluation de la première phase de leur mouvement de grève déclenché depuis une semaine. L’après-midi de ce mercredi, certains patients internés ont été contraints d’aller se faire soigner ailleurs que le CSR Mangina.

« Nous arrêtons avec le service jusqu’à ce que nos prestations soient honorées », a confié à yabisonews.cd un infirmier de cette structure sanitaire.

Ce mercredi, c’est le désespoir qui se faisait lire sur les visages des et leurs gardes. Les infirmiers leur demandent d’aller se faire soigner ailleurs.

« Il y a des matériels de traitements ici dans mon ventre, des sondes. Mais là, on me demande de partir ; je vais aller où ? En tout cas, dites à leur gouvernement là, qu’ils nous viennent en appui, parce que je ne sais pas la suite à ce niveau », laisse entendre cette femme.

Contacté, le bourgmestre de Mangina rassure avoir déjà alerté sa hiérarchie. Kasereka Kandondo Éphrem reconnait d’ailleurs que les vies humaines sont maintenant exposées à tous les risques. Il confie d’ailleurs avoir convoqué à son office de travail le médecin chef de zone de santé de Mabalako pour vendredi prochain.

Notons que le personnel soignant du centre de santé de référence de Mangina réclame le paiement des prestations depuis octobre 2020 dans le projet PDSS du gouvernement congolais.

Visesa Louangel