Beni : Un médecin pris en otage par des porteurs d’armes à Bashu

90

Des porteurs d’armes ont pris en otage un médecin, la nuit de dimanche 18 au lundi 19 septembre 2022, dans la zone de santé de Kyondo en territoire de Beni (Nord-Kivu). Kambale Kyalwahi Augustin a été surpris par les bandits vers 20 heures.

Ce médecin traitant au centre Hospitalier Museya a été tiré de sa résidence à Museya sur la route Kyondo-Kyavinyonge dans la chefferie des Bashu.

Confirmant cette information, le Syndicat National des Médecins (SYNAMED) Beni appelle les infirmiers et médecins à la vigilance. Dans un message officiel rendu public ce lundi, le responsable de ce syndicat invite ses confrères à rester attentifs au mot d’ordre qui sera donné jusqu’à la remise en liberté de Kambale Kyalwahi Augustin.

« Restons unis et aimons-nous vivants », lit-on dans ce document signé par Docteur Godefroid.

Ce kidnapping rappelle que l’alerte est au rouge dans la chefferie des Bashu en territoire de Beni. La nuit de jeudi au vendredi 12 août 2022, les rebelles présumés de l’Allied democratic forces (ADF) y ont tué 5 personnes. Des sources civiles contactées dans cette partie du territoire de Beni ajoutent à ce bilan le kidnapping de 2 femmes à Kahondo.

« Des pillages systématiques des maisons d’habitation et de commerce ont également été rapportés dans le village de Mavughu toujours sur le pied de la colline de Muleke », se rappellent nos sources.

Notons que les habitants de Kahondo, Mavughu, Vuhesi-Kathanda et ailleurs se sont déjà déplacés dans les zones qu’ils supposent être sécurisées. Il s’agit, d’autre part, d’une conséquence du passage des combattants de l’ADF en chefferie des Bashu après l’attaque de la prison urbaine de Butembo-Kakwangura.

Visesa Louangel