Beni : une fille mineure se tire des griffes des ADF

Tumisine Musavuli, c’est le nom de la fille âgée de 14 ans qui s’est tirée des griffes des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF), jeudi 3 mars 2022, dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la RD Congo.

Originaire de Kavasewa, dans la chefferie des Bashu, celle-ci est l’enfant de Masasi et Paluku. Elle a réussi à échapper des mains des assaillants au niveau de Ngwatana, village situé dans la localité Kilya, secteur de Ruwenzori, à quelques kilomètres de la rivière Semuliki.

Selon le Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC), la victime avait été prise en otage par les combattants d’Allied Democratic Forces (ADF), lors de leur incusion au mois de novembre 2021 à Kisunga, dans la chefferie des Bashu.

Meleki Mulala précise que celle-ci montait la garde d’un malade dans une des structures sanitaires, attaquée par les ADF.

“Elle s’est échappée après une nuit de marche à pieds. Elle s’est rendue aux FARDC basées dans la zone pour traquer les ADF et leurs collaborateurs”, a-t-il fait savoir.

Il importe de rappeler que les ADF ont, depuis plusieurs mois, accentué des attaques meurtrières, à Bashu et Ruwenzori, dans le territoire de Beni. Ceux-ci se livrent aussi au pillage et à l’incendie des biens de la population locale.

Fabrice Ngima