Butembo : Les agents de la commune de Vulamba entrent en grève pour megestion depuis l’instauration de l’état de siège

Les agents de la commune Vulamba en ville de Butembo (Nord-Kivu) sont entrés en grève depuis jeudi 24 novembre 2022. Ces derniers accusent le bourgmestre de cette municipalité de megestion depuis l’instauration de l’état de siège.

Les indignés se sont exprimés à travers une lettre adressée au maire policier jeudi. Cette correspondance porte l’objet : « Remise de la clé du bureau de la commune Vulamba considéré comme une boutique privée de Monsieur le Bourgmestre de la commune Vulamba ». Au total, 34 agents ont signé cette lettre.

Les grévistes indiquent qu’ils attendent le mot du maire pour clôturer ce dossier. Ceux-ci ajoutent qu’ils pouvaient marcher publiquement, mais ils ont choisi d’agir par une correspondance administrative pour ne pas troubler l’ordre public en cette période où la ville de Butembo fait face à des menaces des groupes armés. Les agents signataires de cette lettre disent n’être pas contre la personne du bourgmestre, mais ont besoin d’être gérés comme des humains.

C’est depuis le lundi 14 novembre 2022 que les agents de la commune Vulamba en ville de Butembo ont alerté sur une gestion opaque depuis l’installation des animateurs de l’état de siège. A travers une lettre signée conjointement, ces agents ont expliqué que “Cette municipalité est devenue comme un bien privé avec une chaine de dépenses sans transparences“.

Ceux-ci accusent aussi le bourgmestre de déconsidérer les agents censés être ses collaborateurs dans le service. Dans ce document de 6 pages, dont les noms des signataires figurent en annexe, l’incriminé est également accusé de fragiliser des fois les taxateurs sur terrain où la commune devrait percevoir de l’argent. Ces travailleurs de Vulamba poursuivent que leur chef se livre aussi aux détournements des recettes de la commune.

Visesa Louangel