Ceni: Denis Kadima et l’ambassadeur du Royaume de Suède discutent sur la nécessité d’organiser les élections transparentes en 2023

Après sa participation active au séminaire d’imprégnation structurelle et thématique de 10 jours, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Denis Kadima, s’est entretenu ce mardi 7 décembre, avec l’ambassadeur du Royaume de Suède, Henric Rasbrant , sur le processus électoral en RDC.

Le président de la centrale électorale et son hôte ont discuté sur la nécessité d’organiser les élections transparentes en 2023.

“C’est l’occasion pour moi d’échanger avec lui un petit peu sur le passé, mais davantage sur le futur concernant le processus électoral, l’organisation du travail de la Ceni, sur la feuille de route en cours d’élaboration par l’équipe dirigeante de cette institution. On a fait un point sur la manière d’organiser des élections transparentes, crédibles et ouvertes de 2023”,a souligné le chef de mission diplomatique suédoise.

Au terme de l’entrevue, ce dernier a laissé entendre que, la participation politique des femmes était aussi au menu de cette rencontre.

“Nous avons évoqué aussi la participation politique des femmes qui est pour nous et pour le président de la CENI une question majeure afin d’accentuer encore un peu plus leur présence sur les listes électorales », renchérit-il.

A noter que le président de la CENI , Denis Kadima est en train de multiplier ces premiers contacts avec les diplomates accrédités en RDC. Il obtient depuis un temps, les garanties d’accompagnement notamment de l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Allemagne et autres pour la réussite du processus électoral.

Israel senga