Condamnation de Kamerhe: les députés de l’UNC invités à suspendre leur participation aux réunions de l’union sacrée et du CACH

502

Les députés de l’union pour la nation congolaise (UNC) sont invités à suspendre leur participation aux  différentes réunions de la coalition Cap pour le changement (CACH) et de l’Union sacrée de la nation (USN).

Telle est la décision phare prise par le directoire du parti au terme d’une réunion tenue ce mercredi 16 juin, élargie aux mandataires, députés et ministres issus de cette formation politique. Une décision consécutive à la condamnation en appel de Vital Kamerhe à 13 ans de prison.

Le secrétaire général de l’UNC, Billy Kambale qui accuse les partenaires de la coalition CACH d’être les « kidnappeurs » de Vital Kamerhe estime qu’au stade actuel, une évaluation de la coalition s’avère importante.

« Nous avons dit que ce soir nous allons nous réunir avec les mandataires du parti pour lever les options, tous sont venus (…). Nous nous sommes entendus que la discussion devait continuer parce qu’il ne faudra pas que nous tombions dans  le piège que l’ennemi veut  diviser l’UNC. Nous devons sensibiliser le maximum de gens pour que quand nous levons l’option définitivement pour que tout le monde nous suive. A ce stade, nous demandons à nos députés de suspendre leur participation aux réunions du CACH et aux réunions de l’Union sacrée parce que nous devons d’abord nous dire des vérités en face », a dit Billy Kambale.

Toutefois, les militants de l’UNC  présents au siège de leur parti pendant cette réunion   souhaitent le retrait des ministres UNC  au sein du gouvernement Sama Lukonde.

Quant à d’autres décisions prises dans cette réunion, Billy Kambale a promis aux militants d’éventrer le boa prochainement.

Dostin Eugène Luange