Conflit interethnique à Kwamouth : 10 présumés assaillants arrêtés sur la RN17 et transférés à Kinshasa par hélicoptère

121

10 présumés « assaillants » auteurs des atrocités dans le territoire de Kwamouth ont été transférés ce mardi 20 septembre 2022 à Kinshasa à bord de deux hélicoptères militaires ayant atterri dans la matinée de ce lundi à Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu.

D’après le Commandant de la 11eme région militaire infanterie de Bandundu, colonel Alain Mbayo, ces détenus ont été arrêtés à Kwamouth dans la province de Maï-ndombe, à une vingtaine de kilomètres de Bandundu-ville dans la province du Kwilu

« (…) ce sont des détenus que nous avions arrêtés en brousse là-bas à 15 km de camp-banku qui étaient en train d’incendier des maisons, ensemble avec nos frères qui sont en train de se battre de l’autre côté et à Bandundu-ville, nous avions arrêtés 2. Mais sur internet, on nous taxait de ne rien faire, mais jusqu’aujourd’hui, vous avez compris que les services de sécurité ont fait leur travail, en mettant la main sur ces sujets« , a-t-il fait savoir

Il a en outre appelé la population au calme, car pour lui, « tous les services de sécurité sont à l’oeuvre pour garantir la sécurité jour et nuit », a-t-il ajouté

Plusieurs suspects continuent à être arrêtés à Bandundu-ville. Toutes les personnes jugées suspectes sont appréhendées par la population et conduites directement aux services de sécurité.

Patrick Matanga