Conflit interethnique à Kwamouth : Voici les pistes des solutions d’Adolphe Muzito

123

De retour à Kinshasa après quelques jours dans le Mai Ndombe, Adolphe Muzito a présenté ce jeudi 22 septembre à la presse, ses propositions en vue des solutions idoines au conflit entre Teke et yaka.

Sur le plan humanitaire, l’ancien premier ministre de la RDC propose :
1. Assister les victimes en les aidant à se réinsérer dans leurs milieux de vie ;
2. Distribuer des kits de reprise et des outils aratoires et des semences ;
3. Initier un programme urgent de reinsertion sociale en construisant des maisons d’habitation et des écoles;
4. Offrir une perspective d’emploi aux femmes et aux jeunes pour les soustraire de la manipulation de tout genre.

Sur le plan politique :
1. Organiser la palabre coutumière pour parler de ce qui est arrivé, exorciser les esprits de divisions, de tuerie et pacifier les cœurs;
2. Restaurer l’autorité coutumière usurpée dans ses droits;
3. Engager les leaders religieux locaux catholiques et protestants à reconstruire le système scolaire et sanitaire.

Sur le plan judiciaire :
1. Engager des poursuites judiciaires à l’endroit de tous les auteurs des atrocités;
2. Identifier les acteurs négatifs au sein de deux communautés et les faire juger et sanctionner par les mécanismes réguliers de justice.

Sur le plan légal et réglementaire :
1. Titriser les terres en distinguant celles de l’ État et de celles de la communauté;
2. Réglementer la redevance coutumière;
3. Réglementer le pouvoir coutumièr dans les terres locales ou ancestrales

Sur le plan économique :
1. Engager des travaux de stabilisation des voies de communication;
2. Aider à la reprise de l’activité économique et agricole.

Bien avant de donner ces pistes des solutions, Adolphe Muzito est revenu sur les motivations de son déplacement dans cette partie du pays, mais également sur les causes et les acteurs de ce conflit.

 

Élysée Odia