Conflit Téké et Yaka : Dénis Mukwege appelle au rétablissement de la paix dans le territoire de Kwamouth

Le Docteur Dénis Mukwege a également réagi, ce mercredi 21 septembre 2022 suite au conflit opposant les tribus Téké et Yaka dans la localité de Kwamouth, province de Maï-Ndombe.

À travers son compte Twitter, le prix Nobel de la paix souhaite le rétablissement de la paix dans ce coin de la République Démocratique du Congo avant d’exprimer sa solidarité aux victimes des affrontements meurtriers.

«Nous espérons le rétablissement de la paix dans la localité de Kwamouth, à l’ouest de la RDC. Nos pensées sont également dirigées vers les familles des défunts. La paix, l’harmonie et l’unité au Congo sont possibles », a écrit le gynécologue de l’hôpital de Panzi à Bukavu.

Début août, la cité de Kwamouth a été le théâtre de violents affrontements à l’arme blanche entre les membres de deux communautés en l’occurrence Téké et Yaka un conflit de territoire est à l’origine de ces violences.

D’un côté, la communauté Teke se considère originaire et propriétaire des villages situés le long du fleuve Congo sur une distance d’environ 200 kilomètres. Et de l’autre, la communauté Yaka venue s’installer après revendique la même chose.

À l’heure actuelle, on décompte au moins 11 000 déplacés qui fuient ce conflit macabre, recensés dans les provinces voisines du Kwilu.

Par ailleurs, 10 présumés « assaillants » auteurs de ces atrocités sont transférés depuis le mardi 20 septembre 2022 à Kinshasa à bord de deux hélicoptères militaires.

Christian-Timothée Mampuya