Conflit Téké et Yaka : Félix Tshisekedi s’érige en médiateur pour un retour à la paix et à la cohabitation pacifique

221

Le président de la république Félix-Antoine Tshisekedi s’est érigé en médiateur entre les communautés Téké et Yaka afin d’obtenir un retour définitif de la paix à Kwamouth dans le Maï-Ndombe.

Ce samedi 17 septembre, il a échangé avec une délégation des chefs traditionnels Téké et Yaka à la cité de l’UA afin d’aplanir les divergences et trouver une issue favorable à la crise qui oppose ces deux communautés dans cette partie du Maï-Ndombe.

À en croire le chef de la délégation et pacificateur dans ce conflit Fabrice Mini Kongo Kavabioko Zombi, Chef traditionnel Suku, ce conflit est entretenu par une main invisible. À cet effet, il a découragé la classe politique notamment les députés à s’ériger en tireur des ficelles pour attiser davantage le feu.

En attendant, les chefs traditionnels Téké et Yaka ont été priés à rester à Kinshasa jusqu’à parler d’une seule voix, celle du retour de la paix à Kwamouth.

Mardochee Kanku