Congo hold-up : La dynamique progressiste du FCC dénonce “une cabale politique orchestrée” contre Kabila

La dynamique progressiste révolutionnaire du Front commun pour le Congo (FCC) dénonce une “Cabale politique orchestrée par les médias internationaux pour ternir l’image de l’ancien Président Joseph Kabila ».

Elle l’a fait savoir dans une déclaration politique faite ce vendredi 26 novembre à Kinshasa.

“La dynamique progressiste révolutionnaire dénonce et condamne la cabale politique orchestrée par un consortium des médias internationaux dans le seul but de ternir l’image emblématique de Joseph Kabila, et de mettre ainsi en cause les acquis tant démocratiques, économiques, sécuritaires, sociaux que politiques qu’il a bien légué à la nation congolaise », peut-on lire dans la déclaration.

Pour ce faire, cette plateforme politique a annoncé la mise en place d’une commission juridique et politique pour suivre de prêt cette affaire.

“Nous avons décidé de mettre en place une commission juridique chargée d’analyser minutieusement, le rapport Congo hold-up,qui fait un raccordement frauduleux des faits au nom de Joseph Kabila. Il y aura également une autre commission politique, chargée cette fois-ci , d’envisager des actions politiques de grande envergure, en réaction à cette campagne de diabolisation contre ce grand panafricaniste Joseph Kabila”, renchérit la déclaration.

Pour rappel, Congo hold-up est une enquête menée et publiée par un groupe de médias internationaux et ONG mettant en cause l’ancien président de la RDC Joseph Kabila et son clan. Ils sont accusés d’avoir détourné des millions de dollars américains en connivence avec la BGFI BANK.

Israel senga