Coup d’Etat au Soudan: Félix Tshisekedi et Antony Blinken pour le retour d’un gouvernement de transition dirigé par des civils


Le président de la République Félix Tshisekedi s’est entretenu le mardi 26 octobre par téléphone avec le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, au sujet du coup d’Etat militaire qui a eu lieu au Soudan le lundi 25 octobre.

D’après le porte-parole du département d’Etat, Ned Price, Félix Tshisekedi et Antony Blinken se sont accordés sur le retour vers le processus démocratique dans ce pays du Nord de l’Afrique.

“Ils ont discuté de leurs préoccupations communes sur les implications envers la démocratie et la stabilité au Soudan et dans la région (…). Ils se sont accordés sur le besoin d’un retour d’un gouvernement de transition dirigé par des civils conformément à la déclaration constitutionnelle de 2019 négociée par l’Union africaine“, lit-on dans le compte-rendu du département d’Etat américain.

Pour information, le gouvernement de transition mis en place depuis août 2019 et dirigé par le premier ministre Abdallah Hamdok a été demis par des militaires dirigés par le général Abdel Fattah Burhan, accusant les civils des luttes politiques intestines.

Ce gouvernement de transition est arrivé au pouvoir après le renversement de l’ancien président Omar El-Béchir par les manifestations civiles en 2019. La déclaration constitutionnelle avait été négociée par les civils et les militaires sous l’égide de l’Union africaine, dont Félix Tshisekedi assure actuellement la présidence en exercice.

BL