«Crise politique» en RDC : Lisanga Bonganga promet d’accompagner les religieux membres de la CIME

130

Lisanga Bonganga a promis d’accompagner les religieux membres de la Commission d’intégrité et médiation électorales (CIME). En marge d’une rencontre avec l’équipe conduite par Dodo Kamba, le coordonateur de la Dynamique pour une solution de crise (DYSOC) s’est montré disposé à soutenir la démarche des chefs des confessions religieux.

« Ils sont à la recherche de la paix. Ils veulent que le pays avance. Et ils sont en train de chercher de bonnes propositions pouvant amener à faire avancer le pays », a fait savoir le coordonnateur de la DYSOC. Lisanga Bonganga a estimé que « la tâche n’est pas facile. Nous même, en lançant la DYSOC, nous avions compris que la crise est là et elle est très difficile à solutionner« .

 

 

Lisanga Bonganga est conscient que « les chefs des confessions religieuses ont porté un fardeau et la DYSOC et prête à les accompagner ». Et d’expliquer ”qu’ils connaissent les parties prenantes à la crise. Il s’agit du Président de la République Félix Tshisekedi, de l’ancien président Joseph Kabila et de Martin Fayulu ».

Dodo Kamba a salué le fait que son groupe ait échangé avec Lisanga Bonganga.

« Nous avons échangé à coeur ouvert et à bâton rompu. Nous avons apprécié à sa juste valeur la compréhension des choses de notre interlocuteur, l’attention qu’il accorde à la situation et son amour de la nation. Cela a été très constructif et nous sommes très contents« , a déclaré l’évêque général de l’Église du Réveil du Congo et président de la CIME.

Les chefs religieux de la CIME ont rencontré plusieurs autres personnalités politiques avant d’échanger avec Lisanga Bonganga sur la situation politique en RDC.

Ramami