Dépassements budgétaires : “Si chaque année nous devons revenir sur le même problème, je ne vois pas la raison d’être de ce gouvernement » ( F. Muyumba)

Intervenant lors de la plénière du vendredi 10 décembre à la chambre haute du parlement, la sénatrice Francine Muyumba a déploré les dépassements budgétaires constatés dans les institutions de la République.

De manière succincte, elle a évoqué le cas de la présidence de la République, la Primature et le Sénat. Pour cette élue des élus, les causes des dépassements sont notamment les masses salariales, une mobilisation des ressources intérieures insuffisantes suite au manque de management et aux capacités institutionnelles.

Face à ces dépassements récurents qui entravent d’autres secteurs, Francine Muyumba demande au gouvernement de mettre fin à ces pratiques.

« Si le gouvernement ne peut résoudre ce problème et que chaque année nous devons revenir sur le même problème, je ne vois pas la raison d’être de ce gouvernement », a-t-elle renchéri.

En consultant les états de suivi budgétaire de fin octobre 2021, F. Muyumba affirme que sur un budget initial de 319,7 milliards de francs congolais (159,5 millions USD), la Présidence de la République a déjà consommé plus de 552,7 milliards de francs congolais (276 millions USD) soit un dépassement de 72,9%. La Primature enregistre un dépassement de 13%, tandis que le Sénat a aussi enregistré un dépassement de 14%.

Dostin Eugène Luange