Désignation des membres de la Ceni: Dodo Kamba dénonce les menaces physiques contre certains délégués des confessions religieuses

242

Devant la presse ce vendredi 21 aout à Kinshasa, les six confessions religieuses, par le truchement du représentant des églises de réveil du Congo, Dodo Kamba, ont déploré les menaces physiques auxquelles font face certains chefs des confessions religieuses suite à leur position dans le processus de désignation du président de la Ceni.

A les entendre, ces menaces proviendraient des détracteurs desdites confessions religieuses.

« Il y a des menaces de la part des personnes qui veulent déstabiliser ces confessions. Ici sur place on ne règle pas cette question, mais il  y a de ces chefs qui ont des problèmes sérieux. Ça se règle au niveau ecclésiastique, au niveau des rencontres des évêques de leurs congrégations. Ça a atteint même un niveau où quelques-uns arrivent aux menaces physiques », a expliqué Dodo Kamba.

D’après Dodo Kamba, les voies et moyens seront étudiés pour ramener la paix au sein des confessions religieuses qui n’ont pas approuvé la position de leurs délégués.

L’Eglise de réveil au Congo (ERC), les églises indépendantes du Congo, la communauté islamique du Congo, l’église Kimbanguiste, l’Armée du Salut et l’église Orthodoxe  ont  déposé tard dans la soirée du mercredi 18 août 2021 les procès-verbaux de désignation du président de la Ceni et d’un membre de la plénière, faisant fi de la position de l’église catholique et de l’église protestante.

Dostin Eugène Luange