Discorde entre Fifi Masuka et la Sicomines : Bahati Lukwebo fume le calumet de la paix

La Gouverneure intérimaire du Lualaba Fifi Masuka et une délégation de l’entreprise chinoise Sicomines ont échangé ce mardi 30 novembre à Kinshasa, avec le président du Sénat Modeste Bahati pour mettre fin aux divergences qui les opposent.

Pour l’autorité provinciale du Lualaba, sa province ne tire guère profit des minerais extraits par Sicomines. Elle déplore cependant, le non paiement des taxes locales par cette société chinoise.

“Nous ne voyons pas l’apport de la société Socomines au niveau de la province du Lualaba. Bien qu’au niveau de la République, elle est en train d’investir .On ne peut pas servir le reste de la République et oublier la province du lualaba “, a déclaré Fifi Masuka.

A son tour, cette entreprise chinoise s’est défendue en indiquant qu’elle bénéficie des exonérations se basant sur la convention signée entre la RDC et la CHINE . Ce qui constitue la pomme de discorde entre ces deux parties.

Usant de sa sagesse, le président du sénat a rappelé à la délégation de la société Sicomines la vision du Chef de l’Etat dans le secteur minier qui selon lui, veut que les minerais profitent aux congolais tout en privilégiant le partenariat gagnant-gagnant conformément au code minier en vigueur.

Au terme de ces discussions, les deux parties ont trouvé un terrain d’attente et on convenu de regarder dans la même direction pour l’intérêt général.

Israel senga