Dossier Dan Gertler : « le CNPAV habitué à faire des rapports monologues au conditionnel, vides de toute substance factuelle, refuserait la contradiction directe de peur d’être humilié… » (DGAOD)

335

Dans une mise au point parvenue à Yabisonews.cd, le coordonnateur du mouvement citoyen Dynamic Governance Action Opportunity for DRC  (DGAOD), Héritier Ngashi a fustigé le communiqué rendu public  le vendredi 14 mai par « Le Congo n’est pas à vendre » (CNPAV). Ce communiqué de CNPAV  refuse la proposition de la convocation d’une table ronde souhaitée par l’homme d’affaires Dan Gertler, qui souhaite clarifier différentes incompréhensions et les informations erronées contenues dans un rapport publié par cette synergie.

«Tout porte à croire que des gens prétendument engagés à défendre le Congo, habitués à faire des rapports monologues au conditionnel, vides de toute substance factuelle, refuseraient la contradiction directe de peur d’être humiliés par les évidences. Tous les Congolais et le monde entier auront vu la bonne foi et la sincérité de Dan Gertler en proposant cette table ronde en vue de tirer les choses au clair, et de tuer la manipulation de l’opinion par des rapports biaisés », lit-on dans cette mise au point.

Cet activiste soupçonne le CNPAV d’agir sous le coup des billets de banque. Il dit cependant, connaître le secret des financements par des lobbyistes qui « profitent des manques de moyens des membres de ces mouvements transformés en business ».

« Pourquoi ce groupe CNPAV ne s’intéresse jamais sur l’investissement et abus des entreprises chinoises, américaines, libanaises de ce secteur? Pourquoi un tel acharnement avec la peur de la contradiction contre Dan Gerlter uniquement ? Voilà la manipulation et le parti-pris », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué publié vendredi dernier, Le  Congo n’est pas à vendre a rejeté la proposition de la convocation d’une table ronde, tout en indiquant qu’elle n’est pas pertinente. Cette campagne reste dubitatif à cette proposition si elle émanerait de Dan Gertler.

Il convient de préciser que toutes ces réactions font suite à la publication du rapport « des milliards perdus, enquête financière sur les transactions de Dan Gertler dans le secteur extractif », publie par le CNPAV.

Dostin Eugène Luange