Dossier Matata Ponyo : Les sénateurs invités à se ressourcer davantage avant de prendre  position sur le réquisitoire du PG près la cour constitutionnelle

571

Une dizaine d’activistes pro-démocratie  et membres de la société civile ont saisi le président du Sénat, Bahati Lukwebo, ce lundi 14 juin à travers une correspondance pour demander l’exclusion de toute forme de décision tendant à satisfaire une orientation politique dans le dossier du sénateur Augustin Matata Ponyo.

De ce fait, Victor Tesongo, Jonas Bunga, Jacques Kalunga, Augustin Balamaku, Charles Lwamba et les autres attribuent l’échec du projet de Bukanga Lonzo aux mains noires des importateurs des produits alimentaires et au gouvernement congolais.

« Les causes de la débâcle,  sans ignorer qu’il y a certainement eu une défaillance dans le fonctionnement du mécanisme de gouvernance du projet. Le projet Bukanga Lonzo a fait l’objet notamment de maints  obstacles des hommes d’affaires puissants, en l’occurrence des importateurs des produits alimentaires (…). Le gouvernement congolais est le seul responsable de la débâcle et de l’échec qui devrait,  dans ses objectifs aider le peuple congolais à se nourrir avec des produits purement congolais », lit-on dans la correspondance.

Par conséquent, ces activistes pro-démocratie  invitent les sénateurs à invistiguer davantage pour ne pas cautionner un règlement de comptes politique contre Matata Ponyo.

« Chers sénateurs, vous avez encore tout le temps de bien vous outiller sur ce dossier, car vous avez les éléments à votre possession et c’est à vous de faire mieux avec des analyses objectives pour comprendre que ce dossier est loin d’être une affaire de justice, mais plutôt un règlement de comptes politique pour discréditer Augustin Matata Ponyo », ajoutent-ils.

Il convient de signaler que le réquisitoire du procureur général près la cour constitutionnelle sur la demande d’autorisation des poursuites judiciaires contre les sénateurs Augustin Matata Ponyo et Ida Kamonji sur la débâcle du projet agro-industriel de Bukanga Lonzo, pourrait être traité ce mardi 15 juin 2021 au Sénat.

Dostin Eugène Luange