Drame à Matadi-Kibala : Henriette Wamu attribue la faute à l’irresponsabilité du gouvernement « qui laisse les concitoyens vendre dans un marché à risque »

La députée nationale Henriette Wamu se dit consternée par le drame survenu ce matin à Matadi-Kibala dans la commune de Mont-Ngafula, occasionnant plusieurs décès.

Dans une note transmise à Yabisonews.cd, la députée nationale élue de la ville de Kinshasa affirme avoir du mal à comprendre réellement ce qui s’est passé dans ce marché.

« J’ai des larmes aux yeux en tant que femme et maman. Je suis indignée et sans voix face à ce drame qui vient d’emporter plusieurs vies humaines ce mercredi 2 janvier à Matadi-Kibala, commune de Mont-Ngalula. », fait-elle savoir tout en proposant que des responsabilités soient établies.

Pour elle, « ces personnes ont péri faute de l’irresponsabilité du gouvernement provincial qui laisse les concitoyens vendre dans un marché à risque, situé dans la servitude des lignes acheminant le courant électrique.

« Des dizaines de vies innocentes. Ces femmes abandonnées à leur triste sort et qui se lèvent tôt à la recherche du pain quotidien pour leurs nombreux enfants. Elles ont péri parce que notre irresponsabilité comme gouvernant de laisser nos concitoyens vendre dans un marché à risque, situé dans la servitude des lignes acheminant le courant électrique « , regrette amèrement l’élue de la Funa.

Somme toute, elle a tout de même  présenté ses sincères condoléances aux familles éprouvées suite au sectionnement d’un câble haute tension de la Société nationale de l’électricité (SNEL).

Ramami