Echauffourées entre musulmans au stade des Martyrs : 29 personnes condamnées à la peine capitale par la justice

325

Le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe a condamné plusieurs  personnes dans le cadre du procès en flagrance tenu le vendredi 14 mai, à la suite des violences marquant la fin du mois de ramadan au stade de Martyrs de Kinshasa.

Parmi les 41 prévenus, 29 ont été condamnés  à la peine capitale et 2 autres condamnés à 5 ans de servitude pénale principale.

Cependant, 4 mineurs ont été renvoyés au tribunal afin qu’ils soient jugés par leur juge naturel, et 5 autres prévenus ont été acquittés.

La destruction méchante et association des malfaiteurs, telles sont les infractions que les juges ont retenues contre les personnes condamnées.

Dans une réunion de sécurité présidée vendredi par la vice-premier ministre,  ministre de l’environnement, Eve Bazaïba portant sur les heurts enregistrés entre deux camps de la Communauté islamique du Congo  au stade des Martyrs le 13 mai dernier, le gouvernement a établi un bilans de 46 policiers blessés, dont 8 sont dans un état grave. ll a également  signalé les pertes matérielles d’un véhicule de la police calcinée et 11 autres ont été endommagés.

Dostin Eugène Luange