Elections 2023: Emmanuel Ramazani Shadary appelle au respect du délai constitutionnel

Le Secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), tient à redynamiser les fédérations du parti en perspective des élections de 2023. Emmanuel Ramazani Shadari accompagné de son adjoint Lucain Kasongo Muadiamvita a procédé ce jeudi à l’installation du secrétaire exécutif provincial ad intérim de la province politique de la FUNA. Jean de Dieu TONDA BATU, c’est de lui qu’il s’agit, a pris ses fonctions en présence des Secrétaires Nationaux, du Comité exécutif provincial et des Militants de ladite province.

Le secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Ramazani Shadari a saisi cette opportunité pour réitérer la position ferme de son parti et celle du FCC concernant le respect du délai Constitutionnel pour l’organisation des élections générales en 2023.

A cet effet, le PPRD se dit prêt pour les Scrutins de 2023 mais pas avec l’actuel bureau de la CENI. Cette formation politique souhaite voir à la tête de la Centrale électorale, une nouvelle équipe impartiale de même qu’à la Cour Constitutionnelle.

Le parti cher à Joseph Kabila dit constater avec regret l’échec Cuisant de l’état de siège et la résurgence de l’insécurité dans l’Est de la RDC.

En outre, le PPRD exige sans Condition la réparation, dommages et intérêts causés par le prélèvement qu’il qualifie d’ illégal du RAM.

Dans son speach, Emmanuel Ramazani Shadari a également évoqué la situation de la désarticulation des institutions provinciales gérées par les gouverneurs intérimaires devant les assemblées provinciales. A l’en croire, cette situation ne favorise pas le fonctionnement harmonieux des provinces et leur développement.

C’est ainsi que le parti de Joseph Kabila exige le strict respect de la Constitution du 18 Février 2006 et la loi portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces notamment l’organisation des élections des gouverneurs prévue le 06 Mai 2022.

Léonie KBGL