Elections 2023: La NOGEC appelle à la convocation urgente d’un conclave de l’opposition

Dans une déclaration faite le dimanche 24 octobre, le président de la Nouvelle génération pour l’émergence du Congo (NOGEC) appelle les forces politiques de l’opposition à tenir  urgemment un conclave afin de s’entendre sur la stratégie à adopter face au pouvoir en place.

D’après Constant Mutamba, cette initiative est une urgence après le passage en force avec l’entérinememt du nouveau bureau de la Ceni.

“NOGEC estime que ce passage en force est dû à l’absence de coordination des actions de l’opposition congolaise qui demeure dispersée, divisée et éparpillée. Comparées aux années antérieures, les différentes mobilisations étaient faibles et mal orientées à cause des égos des uns et des autres. Avec cette investiture et au regard du passé électoral récent de notre pays, NOGEC est convaincue que le pouvoir en place s’inscrit dans la stratégie de maintenir l’opposition congolaise dans la distraction afin de la surprendre en 2023”, a-t-il déclaré.

De ce fait, il estime que ce conclave permettra à l’opposition de lever l’option sur sa participation ou non aux élections de 2023, qui seront organisées par le bureau de Denis Kadima. Et aussi, ce conclave va permettre de maintenir la pression pour obtenir  la dépolitisation de la Ceni et un consensus sur d’autres réformes électorales.

En définitive, Constant Mutamba pense que tant que l’opposition continuera à agir en ordre dispersé, cela profitera au pouvoir.

Dostin Eugène Luange