Élections 2023 : l’ECC invite les députés à accélérer le traitement de la proposition de loi portant organisation et fonctionnement de la CENI

302

L’Eglise du Christ au Congo (ECC) salue la volonté politique des institutions de la République démocratique du Congo d’organiser les élections générales en 2023.

Dans une déclaration consultée par la rédaction de Yabisonews.cd, cette confession religieuse invite les députés nationaux à accélérer le traitement de la proposition de loi portant organisation et fonctionnement de la CENI avant la fin de la session en cours, qui se clôture dans trois semaines.

« Nous exhortons les députés nationaux et sénateurs, qu’au regard de trois semaines qui restent pour la clôture de la session de mars, d’accélérer le traitement de la proposition de loi portant organisation et fonctionnement de la CENI. Car, le respect de la constitution sur le cycle électoral de 2023 exige la mise en place urgente de la CENI avant le début du second semestre de cette année en cours « , lit-on dans la déclaration.

En outre, l’ECC appelle le gouvernement à produire le collectif budgétaire intégrant les prévisions pour l’organisation des élections de 2023 dans le délai raisonnable.

Aussi, cette institution ecclésiastique invite la cour constitutionnelle, les cours d’appels et les tribunaux de grande instance à garder leur indépendance dans l’accompagnement du processus électoral de 2023. Ceci, pour assurer la crédibilité et la transparence du processus électoral.

L’Eglise du Christ au Congo exhorte également aux parties censées désigner les nouveaux animateurs du bureau de la CENI d’accélérer la procédure en vue de ne pas occasionner le retard dans l’installation de celui-ci d’ici début Juillet 2021.
 
Dans la foulée, l’ECC annonce le lancement officiel début juillet 2021, de l’agenda « Cap vers 2023 », qui sera mené conjointement avec l’église catholique du Congo, par le biais de leurs deux structures techniques respectives, commissions justice et paix.

Dostin Eugène Luange