Élimin. Mondial 2022 : la RDC en cours t-elle une disqualification au profit des écureuils du Bénin ?

Les Léopards de la RDC se sont qualifiés pour les barrages en s’imposant logiquement sur l’équipe correspondante du Bénin, par la note 2-0 au stade des Martyrs de la Pentecôte le dimanche 14 novembre 2021.

Cependant, pour avoir enfreint les règlements de la FIFA s’agissant des changements opérés, la RDC risque gros.

Après l’euphorie suscitée par cette victoire des fauves congolais contre les Béninois, la peur et l’inquiétude ont élu domicile peu à peu dans le chef des amoureux du ballon rond du pays cher à Shabani Nonda. En effet, cela suite à l’alerte lancée par le consulat de la Radio France Internationale (RFI) Patrick Juillard.

Ce dernier soutient que cette rencontre a enregistré plusieurs irrégularités notamment sur les fenêtres destinées à effectuer le changement. En outre il a estimé que la RDC doit être disqualifiée au détriment du Bénin comme le renseigne la nouvelle règle instaurée par la FIFA en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.

« Chaque équipe sera autorisée à utiliser un maximum de cinq remplaçants », a-t-il indiqué. Et de précise que « pour éviter de trop perturber le cours du match, chaque équipe aura au maximum trois opportunités de procéder à des remplacements pendant le match et ces remplacements pourront être effectués à la mi-temps».

Ce qui n’était pas le cas lors de la rencontre opposant la République Démocratique du Congo et le Bénin.

Le sélectionneur Hector Cuper a opéré quatre remplacements, ce qui ne déroge pas à la règle de la FIFA. Par ailleurs là où le bât blesse c’est le fait que cette opération ait lieu à quatre périodes distinctes (Kayembe est entré à la 63e, Malango à la 74e, Muleka à la 84e et Kayamba à la 90e), pourtant la limite maximale accordée par l’organe faîtière du football mondial est de trois ou 5.

D’aucuns pensent qu’en cas des sanctions, elles seront prises contre l’arbitre et les officiels du match et non la RDC qui en paiera le pot cassé.

Outre cet aspect, il y a eu de signaler que ce match devait se jouer à huis-clos sans supporters dans les tribunes, malheureusement la présence de plusieurs personnes étaient signalées au stade des Martyrs de la Pentecôte.

Christian-Timothée Mampuya