Embargo sur l’achat des armes : L’ACAJ invite le conseil de sécurité à lever la mesure sur la notification qui prive la RDC «du droit à la légitime défense»

Dans un communiqué rendu public ce lundi 14 novembre, l’association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) a invité le conseil de sécurité à lever la mesure de notification qui prive la RDC «du droit à la légitime défense».

De ce qui précède, l’ ACAJ demande instamment : Au Conseil de Sécurité de : Procéder à la levée de la mesure de notification qui constitue une injustice à l’égard de la RD Congo privée du droit à la légitime défense. Soumettre le rapport des Experts sur la situation dans l’Est de la RDCongo aux débats“, lit-on sur ce document.

En outre l’ACAJ, appelle le conseil de sécurité de l’ONU à condamner sans réserve le Rwanda, pays agresseur comme il l’a fait avec la Russie et à sanctionner tout pays où organisation qui tire profit de la déstabilisation de la RD Congo.

Dans la foulée, cette association non gouvernementale a noté un manque de partialité dans le chef du conseil de sécurité qui a condamné la Russie et donné des armes à l’Ukraine pour se défendre, mais brille par le silence face à la situation de la RDC et maintient l’ambargo sur l’achat d’armes.

Toutefois, l’ACAJ invite à cet effet le gouvernement congolais à analyser souverainement l’attitude du Conseil de sécurité afin d’en tirer toutes les conséquentes et à requalifier ses relations avec les membres de cette organisation qui soutiennent le Rwanda dans sa démarche.

Mardochée kanku