Etat de siège en Ituri et au Nord-Kivu: début de l’évaluation ce jeudi à l’Assemblée nationale

288

Au cours d’une interview accordée à un média de la place, le nouveau président de la commission défense et sécurité de l’assemblée nationale, Bertin Mubonzi, a annoncé pour  ce jeudi 5 août le début de l’évaluation de l’état de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

« L’évaluation de l’état de siège débute ce jeudi 5 août. Nous débutons avec les auditions du ministre de la défense qui sera accompagné du chef d’Etat-major et quelques généraux qui sont impliqués dans les opérations. De la sensibilité et de la complexité du dossier, le bureau de l’Assemblée nationale a jugé bon que la commission défense et sécurité procède aux auditions de différents ministres concernés afin que nous puissions avoir une idée assez claire de l’état de siège », a dit Bertin Mubonzi.

Cependant, ce député du parti cher à Vital Kamerhe a indiqué que cette évaluation permettra à l’assemblée nationale d’avoir une idée sur ce qui se passe sur terrain avant les prochaines prorogations.

« Cette première évaluation va nous fixer ensemble avec la partie militaire, pour voir quelle sera la périodicité avec laquelle nous procéderons désormais aux évaluations au fur et à mesure que cette situation exceptionnelle de l’état de siège va continuer à l’Est avec comme objectif objectif: la restauration de la paix et de la sécurité », a-t-il ajouté.

Signalons que l’état de siège a été décrété  depuis le mois de mai  par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, pour mettre fin à l’insécurité  dans cette partie du pays depuis plus de deux décennies.

A ce jour, il a été prorogé cinq fois consécutives par les deux chambres du parlement.

Landry Kamango