Etat de siège : « Nous continuerons à apporter notre soutien autant que possible à l’armée congolaise » (porte-parole Monusco)

388

Au cours de sa conférence de presse tenue le mercredi 05 mai a Kinshasa, le porte-parole de la Mission de l’organisation des nations-unies en République démocratique du Congo (Monusco) a réaffirmé la détermination de la mission onusienne à soutenir les Forces armées de la république démocratique du Congo ( Fardc) au moment où la province du Nord-Kivu et de l’Ituri s’apprêtent à vivre sous État de siège décrété par le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

« Nous continuerons à apporter notre soutien autant que possible à l’armée congolaise parce que, évidemment, il est de l’intérêt de tous que la situation s’améliore dans ces deux provinces en particulier », a déclaré Mathias Gillmann.

A lui de poursuivre « nous allons être constructifs et nous allons être également vigilants à ce que les droits fondamentaux soient respectés« .

Dans la foulée, le porte-parole de la Monusco a salué l’engagement des Fardc qui sont déterminées à pacifier la partie orientale du pays.

Mathias Gillmann a également indiqué que la problématique de l’Etat de siège  était au centre des entretiens le mardi 04 mai entre le président de la république Félix Tshisekedi et la représentante spéciale du secrétaire général des nations unies Bintou keita.


Élysée Odia