Evaluation de l’état de siège: La ministre de la justice sollicite 48 pour répondre aux préoccupations des elus nationaux

525

La ministre de la justice et garde des sceaux, Rose Mutombo, a été auditionnée ce lundi 9 août à la commission défense et sécurité de l’assemblée nationale sur l’évolution de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri en ce qui concerne son domaine.

Au bout de cette audition, Rose Mutombo a sollicité 48 heures pour revenir répondre aux  préoccupations soulevées par les députés membres de cette commission parlementaire.

« Nous avons été à la commission. Nous avons entendu les différentes préoccupations soulevées par les députés, nous allons revenir dans 48 heures pour donner nos réponses »,   a-t-elle déclaré à la presse.

Pour Bertin Mubonzi, ces auditions permettront à l’assemblée nationale de voir clair sur ce qui se passe sur terrain et au gouvernement de recadrer le tir.

« Les députés nationaux ont posé toutes les questions. Nous attendons son retour le mercredi prochain pour répondre aux différentes préoccupations. Nous retenons que cette démarche nous permet de comprendre et voir clair et soulever des questions pertinentes qui pourront servir les membres du gouvernement pour recadrer les choses ou améliorer afin que l’état de siège puisse produire les effets attendus par le peuple et le chef de l’Etat en premier », a-t-il  déclaré.

A titre de rappel, le ministre de la défense, Gilbert Kabanda, était déjà auditionné le jeudi 5 août. Il était accompagné du chef d’état-major général des FARDC et de quelques généraux impliqués dans les opérations sur terrain.

Pour la journée de ce mardi 10 août, c’est le ministre de l’intérieur, accompagné des gouverneurs militaires du Nord-Kivu et de l’Ituri, qui sera auditionné.

Dostin Eugène Luange