FC Renaissance : Pas d’accord entre Willy Mandala et Otis Ngoma, l’entraîneur obligé de retourner en Europe

Pas d’accord trouvé entre le FC Renaissance du Congo et l’entraîneur Otis Ngoma. Les deux parties ne sont pas parvenues à se mettre d’accord autour de deux clauses qui constituaient jusque-là le blocage pour que l’ancien technicien de DCMP signe et prenne officiellement la tête du staff technique orange.

Des sources proches du secrétariat du club orange confirment que la première clause est celle permettant à l’entraîneur de porter l’affaire devant la Fédération internationale de football association (FIFA). Otis Ngoma aurait juré par ce point, mais Willy Mandala s’y est opposé.

L’autre point saillant de la discorde est bel et bien celui lié à l’objectif du contrat. Willy Mandala et ses collaborateurs veulent le résultat au terme de l’actuel championnat national. Ce que réfute Otis Ngoma. Le technicien estime que l’ossature du FC Renaissance ne lui permettait pas de donner le résultat voulu par le comité.

L’entraîneur aurait souhaité que le comité du club lui accorde au minimum deux saisons avant qu’il ne puisse donner le résultat exigé. Une demande qui n’a pas été du goût de Willy Mandala.

Depuis qu’il est rentré au pays sur demande de Willy Mandala, Otis Ngoma a été officieusement à la direction technique du club. Il dirigeait les séances d’entraînement et voyageait même avec l’équipe sans s’afficher sur le banc des réservistes en attendant la signature du contrat qui ne se fera pas malheureusement pour les “bana fibo”.

Par conséquent, Otis Ngoma décide de rentrer en Europe avec l’espoir d’arracher une nouvelle offre.

Ramami