Fonds national REDD: Guy Loando plaide pour l’augmentation du financement réservé à l’aménagement du territoire

221

Les ministres membres du comité de pilotage du fonds national REDD (FONARRED) se sont réunis ce jeudi 12 août pour harmoniser les vues en prévision des discussions avec les bailleurs fonds du processus REDD en République démocratique du Congo. Ces négociations auront lieu dans le cadre du sommet des Nations-unies sur le climat (COP 26) qui se tiendra au Royaume-Uni en novembre prochain.

L’aménagement du territoire étant l’un des sept piliers du processus REDD, à l’occasion de cette rencontre, le ministre Guy Loando a plaidé pour l’augmentation de l’enveloppe réservée au secteur de son ministère.

« Le montant initialement affecté  à l’aménagement du territoire était de huit millions USD. Je ne dirai pas que c’est peu, c’est beaucoup. Mais dans le secteur de l’Aménagement du territoire, les attentes sont énormes. Avec une superficie de 2.345.000 km2 de notre pays, il faut organiser la gestion en terme d’espace physique », a-t-il fait remarquer.

Et d’ajouter: « Nous venons dans ces assises pour solliciter que l’enveloppe soit  aussi consistante, car les défis sont  énormes ».

A l’issue de cette réunion, Guy Loando a annoncé que les membres du gouvernement ont dégagé une vue commune. Lequel point de vue sera la position de la RDC dans  les négociations à venir.

Il sied de noter que le comité de pilotage FONARRED comprend en son sein quatre composantes, à savoir le gouvernement, les bailleurs des fonds, la société civile et le secteur privé.

Dostin Eugène Luange