Gestion des redevances minières: l’ambassade américaine à  Kinshasa apporte son appui au projet « Makuta ya Maendeleo »

217

L’ambassadeur des Etats-Unis en République Démocratique du Congo a  procédé le lundi 26 juillet 2021 au lancement du projet  » Makuta ya Maendeleo » entendez par là « l’argent au profit du développement ».

A en croire le diplomate américain, l’initiative s’inscrit dans le cadre du partenariat privilégié pour la paix et la prospérité entre les États-Unis et la RDC, un engagement pour le pays de Joe Biden à  faire en sorte que la richesse minérale de la RDC puisse entraîner des résultats significatifs au bénéfice  des populations locales et de la nation congolaise.

Ce projet dont la mise en œuvre est assurée par le centre carter, ressource Matters et leurs partenaires vise notamment à « veiller à  ce que les redevances soient versées au gouvernement plutôt que détournées, et que le gouvernement utilise les redevances pour améliorer la vie des populations » a  tenu à  rappeler Mike Hummer.

Le lancement de ce projet qui va s’étendre sur 2 ans a  été  marqué par l’organisation d’un atelier en la résidence de l’ambassadeur américain en RDC. Il a connu la participation  du ministre des finances, Nicolas Kazadi, le coordonnateur du Centre carter, celui de l’ITIE ou encore le conseiller du chef de l’Etat en matière des mines.

Chacun des intervenants a salué la mise en place de ce projet « Makuta ya Maendeleo » qui se concentre sur une gestion transparente et prudente des redevances minières versées aux entités territoriales décentralisées et au Fonds miniers pour les générations futures.

Élysée Odia