Goma: Le maire de la ville interdit la manifestation des groupes de pression prévue ce jeudi 1er décembre 2022

Le maire de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu a interdit toute forme de manifestation prévue pour ce 01er décembre 2022. L’autorité urbaine répond ainsi aux groupes de pression et mouvements citoyens qui comptent se dresser contre les consulats des pays membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies et la MONUSCO à Goma.

Dans un communiqué officiel signé ce 30 novembre 2022, le Commissaire Supérieur Principal Kabeya Makossa François note être saisi d’une éventuelle marche et sit-in préparés par la synergie des mouvements citoyens et groupes de pression du Nord-Kivu. Le maire de Goma saisit l’occasion pour rappeler que « Les installations des missions diplomatiques sont inviolables, en plus du fait qu’en cette période de l’état de siège, toutes les manifestations publiques sont interdites ».

Le maire de Goma instruit ainsi tous ses services de l’ordre et de sécurité à veiller au respect de la « mesure qui ne doit souffrir d’aucune faille dans son exécution ».

Depuis quelques mois, des manifestations se sont multipliées au Nord-Kivu pour décrier l’indifférence des éléments de la MONUSCO face au calvaire des populations. A côté de plusieurs blessés, des civils ont déjà perdu leur vie lors des dernières manifestations à Beni, Butembo tout comme à Goma.

Visesa Louangel